-..

de   fr



 

 

.

.
Ho'oponopono
à l'hôpital d'état de Hawaii

Que c'est-il passé vraiment
entre 1984 et 1987?


 Un reportage personnel 

Résumé:  En effet, 23 criminels malades mentaux ont pu être soignés entre 1984 et 1987 à l'hôpital d'état de Hawaii. Cependant, la méthode employée par le Dr Hew Len, l'éducateur des malades mentaux, ne fut pas un mantra de 11 mots, mais le Ho'oponopono de „longue forme“ – en 14 étapes, de Morrnah Simeona.
 

       Comme c'est indiqué à d'autres endroits de ce site, j'ai été formé, tout comme Yvette Mauri, par Morrnah Simeona, et cela presque au même moment que le Dr Stanley G. Hew Len. J'ai reçu la permission d'enseigner les trois niveaux de la méthode Ho'oponopono qu'elle nous a transmise. Le Dr Hew Len, lui, a été formé 1 an avant nous, car il était l'élève de Mornah Simeona pendant les 3 années précédentes. Par la suite, et pendant 5 années, nous nous sommes retrouvés lors de séminaires communs et nous avons partagé de bons moments tous ensemble. En juin 1992, nos chemins se sont séparés et c'est uniquement en 2007, au travers du livre Zero limits de Joe Vitale, que j'ai entendu parler de lui à nouveau.

         Ce n'est pas tout: dans les séminaires de Hew Len et dans ceux des enseignants formés par lui, dont Mabel Katz, il fût ajouté 3 douzaines de „tools“ magiques. Aujourd'hui, en 2014, on compte plus d'une soixantaine de tools qui n'ont rien à voir avec le Ho'oponopono moderne de M. Simeona, ni non plus avec celui traditionnel. Or, leur version a néanmoins été baptisée Ho'oponopono, et de ce fait, la voie de Morrnah a été falsifiée et elle est devenue totalement méconnaissable.

        Bien entendu, j'ai été scandalisé et choqué en pensant à tous ces milliers de personnes dupées avec la première édition de Zero limits parue en anglais. J'ai purifié ce choc en faisant plusieurs Ho'oponopono. Il n'a été pas difficile de purifier ma part. Mais, il m'est impossible de purifier les agissements de Hew Len vis-à-vis des autres, car c'est son propre karma et c'est à lui de le faire. D'ailleurs, je suppose que ce serait trop humiliant pour lui. Peut-être aurait-il peur de toutes les réclamations de remboursement qui pourraient lui être adressées ? Il me faut donc apporter un éclaircissement objectif, en toute bonne foi et conscience, dans l'espoir que beaucoup de personnes seront inspirées en lisant ce témoignage.

        Je me suis décidé à écrire un livre sur le Ho'oponopono selon M. Simeona: „Le couronnement de la conscience. Le Divin nous tend la main“. Ceci me sembla l'action la plus appropriée et durable dans le temps, même si ce nétait pas mon intention première. En effet, je travaille principalement dans la branche graphique (voir micklei.com). Mais, il était important de présenter au grand public – et pas seulement dans des séminaires – le Ho'oponopono original de Morrnah. Face à celui plutôt fantaisiste du Dr Hew Len, chacun a son libre-arbitre et peut décider de lui-même quelle voie prendre. Je ne jouerai pas le missionaire en présentant cette méthode comme étant la seule et unique vérité, car ceci conduirait à une confrontation inutile. C'est tout simplement le chemin spirituel de Morrnah qui est, pour moi, le plus direct pour être en contact avec Le Divin.

         Je me suis exprimé sur l'un ou l'autre blog, et maintenant, de façon plus complète sur ce site. Dans le témoignage de cette page de Pacifica Seminars, j'aimerais expliquer pourquoi un simple mantra de pardon bien enveloppé dans un bel emballage est arrivé à une telle renommée. En effet, le coeur du christianisme est dans le pardon. C'est l'histoire de la guérison de criminels malades mentaux dans un hôpital hawaiien. Elle serait due à ce mantra -ou à une partie de lui. Or, raconté avec ce mantra, elle est mensonge et duperie. Voici donc cette histoire.

        Dans un service surveillé de l'hôpital d'Etat de Hawaii, et sous le conseil de M. Simeona, le Dr Hew Len employa, en fait, le Ho'oponopono en 14 étapes (ou 12 selon que l'on y compte aussi 6a, b, c). C'est ce procédé qui, en l'espace de 3 ans, soigna 23 de ces malades mentaux criminels. Dans tous les séminaires que j'ai tenus avec Hew Len, c'est justement ce procédé de Morrnah qui était Le sujet principal de cette guérison.

        Suite à quoi, presque tous les malades ont pu quitter l'hôpital et le service a été fermé pour un temps. Néanmoins, 2 des patients ne purent être soignés, ils furent mis dans un autre service. Pourquoi? Parce qu'entre Hew Len et ces 2 patients il n'y avait pas de liens karmiques existants. Or, le procédé Ho'oponopono ne guérit pas indifféremment tout le monde, mais uniquement les aspects du problème concernant les personnes impliquées. Il replace la personne dans la situation originelle où elle se trouvait avant les circonstances qui ont créé le problème en question. C'est-à-dire au point de départ, avant que ses actions la mène sur le chemin du karma, celui de ses actions négatives. Plus les personnes faisant Ho'oponopono sont nombreuses, plus elles ouvrent des spirales de connaissance dans la société. Puis, au travers de certaines formules, elles emmènnent aussi les autres. Avec le procédé, cela commence toujours uniquement par soi-même et avec soi-même. Les liens karmiques nous reliant aux autres, et qui sont la cause de nos problèmes actuels, sont coupés; c'est la partie négative qui est coupée.

         Selon le livre Zero limits, Hew Len est considéré comme la source du mantra „Je t'aime, excuse-moi, je suis désolé, merci“ qu'il a inventé en 1998 et qu'il envoie au Divin. Prière simple, belle mais ce n'est pas du tout Ho'oponopono. Donc, cette prière, qui est en fait le mantra Len, n'a pas été utilisée à l'hôpital d'Etat de Hawaii pour guérir les malades mentaux entre 1984 et 1987, et alors même qu'il a soutenu que seule sa méthode a été appliquée. Dans Zero Limits (page 23) Joe Vitale demande à Hew Len si cela a été la seule thérapie: „That's all?“, et Len de répondre: „That's all“.

         Dans les séminaires de 1986 à 1991, qui ont été adressés à des milliers de personnes et auxquels j'ai participé, le Dr Len ne parla que du Ho'oponopono en 14 étapes de M. Simeona qu'il a appliqué dans son hôpital de Hawaii. Les enregistrements audio-visuels de ces séminaires qui sont en notre possession l'affirment bien.

          Puisque l'histoire de la guérison des 23 criminels malades mentaux effectuée par un seul mantra est fausse, il va de soi que toutes les informations et enseignements qui ont suivi, par écrit ou verbalement, dans des blogs, séminaires, livres... sont également inexacts puisqu'ils se basent sur les mêmes affirmations. Certes, il faut remarquer qu'un mantra répété en boucle peut effectivement calmer les personnes car ces formes de pensées répétées agissent naturellement sur les participants.

         En fait, la libération des malades est survenue grâce au procédé en 14 étapes de M. Simeona, c'est-à-dire un tout autre procédé que celui du Dr Hew Len, qui pourtant avait été instruit par Morrnah.

         Selon une lettre d'invitation aux séminaires sur Ho'oponopono de M. Simeona, datée du 5.10.1990, signée par Dr Len et envoyée à 1500 thérapeutes allemands, français, anglais, il dit bien avoir appliqué uniquement le procédé de Morrnah, comme le prouvent ses prises de notes bi-quotidiennes. Ainsi, il a écrit:

         "On m'a demandé de travailler sur Charles. Chaque fois que je le visitais, il fallait lui mettre une camisole de force, afin d'éviter ses attaques. A plusieurs reprises nous n'avons pu éviter de le mettre dans une cellule d'isolement après qu'il eut blessé plusieurs personnes... Mon travail normal aurait été de prendre mon temps à travailler directement sur lui. Au lieu de cela, j'ai observé mes réactions et les jugements le concernant, de même pour celles des autres médecins, infirmières magnétique, et des autres patients. J'enregistrais cela sur une bande, avec aussi les détails sur tous l'environnement dans lequel il vivait."

        Aucune mention telle que "penché uniquement sur les dossiers" ou "mantra over and over, nonstop" n'est indiquée comme dans Zero limits, etc...

        En mémoire de Morrnah Simeona, puisse cette histoire être correctement rectifiée et propagée à travers le monde.

 

 

 

 


KOMMUNIKATION

Accueil

Ho'oponopono-Blog-Forum

Ho'oponopono-Ausbildung
und Seminare

Impressum

Ho'oponopono in Social Media:  

..
 


HO'OPONOPONO

Le plus important en un coup d'oeil

Ho'oponopono, c'est quoi?

Morrnah Simeona

Ho'oponopono cours à domicile

Ho'oponopono-Testimonials

Ho'oponopono
à l'hôpital de l'état de Hawaii
 


KEIN HO'OPONOPONO

Übersicht-B

Irrtümer über Ho'oponopono

Morrnah Simeona vs. Hew Len

Zero Limits und Nachfolger
 

.
 

.

 



website (Gestaltung, Texte, Bilder) copyright: Michael Micklei, 2011-2017  -  aktualisiert 22.4.2017