suite

de   fr


 

 

bL'arbre à palissandre Jakaranda
 

HO'OPONOPONO, C'EST QUOI?

  Introduction – voir sommaire

 

 

Ho'oponopono traditionnel

       Après la convocation" à une conférence familiale, sans la modération d'un/e kahuna, des prières avec la respiration HA sont faites, les problèmes sont énoncés et les fautes, les infractions discutées. Des minutes de silence sont inclues, chacun est tenu de respecter les sentiments de l'autre.

       Ensuite s'effectuent les aveux, le repentir, le pardon mutuels. Chacun lâche l'autre pour que les liens karmiques (cordes "aka“) soient coupées et soit libéré des pensées négatives réciproques. Tous les participants sont libérés des problèmes et concluent par une cérémonie festive comprenant souvent un repas qui contient une herbe „kala seegras„ ou „limu kala“, symbole d'un lâcher-prise réussit.

       A aucun moment il y eu à Hawaii une forme quelle qu'elle soit d'un ho'oponopono avec un mantra partial comme „Je suis désolé, pardonne-moi, je t'aime, merci. Jamais. Ceci est une pure invention et celui qui le prend pour un ho'oponopono en subira tôt ou tard les conséquences sous forme de stress considérable, même si au premier abord cette maxime est pratique.

       Le savoir des anciens Hawaiiens était dû aux facultés occultes, à la clairvoyance de leurs kahunas. Ceux-ci pouvaient voir comment les personnes étaient liées entre elles par leurs problèmes, c'est-à-dire par les „aka-cords“, fils fins à peine perceptibles se trouvant dans le corps astral (ne pas confondre avec le fil d'argent, liaison avec Dieu) et qui étaient coupés après la résolution du problème par ho'oponopono.

 

Ho'oponopono moderne (selon Morrnah Simeona)

Dissolution du karma négatif.

      En 1976, Morrnah commenca a adapter le ho'oponopono traditionnel aux réalités sociales de notre temps. Le premier niveau représente des prières psycho-spirituelles, 14 étapes destinées à la résolution de problèmes communs (elle nota un de ces procédé a-b-c ce qui donna 12 étapes). Le 2e niveau contient 3 procédés qui ne sont toujours pas des mantras. Morrnah a relié la tradition hawaiienne avec des prières destinées au Créateur Divin. Elle décrit les problèmes comme résultat d'un karma négatif. Où nous subissons ce que nous avons fait subir aux autres. En conséquence nous le sommes le créateur de nos conditions d'existence. La loi du karma est: on récolte ce que l'on sème.

      A Hawaii le karma était et est toujours connu (même s'il est nommé différemment). Par ex.: dans les contes de l'arc-en-ciel nocturne. Page 16 on peut lire: "Il was also common knowledge for the old as „ohanna knowledge: Things we had brouhgt with us from the lifetimes."

.
.
 

 

 


 

Ho'oponopono moderne (suite)

       Selon Morrnah tout comportement négatif est inscrit dans le corps astral subtil (hawaien: unihipili) de chacun et se trouve également dans tous les objets, plantes, êtres bien qu'imprégné différemment, qui étaient présents lors de la mauvaise action et uniquement dans ces derniers.

       Le but de ho'oponopono est de se libérer soi-même ainsi que les autres, indépendemment de l'incarnation à laquelle le problème a été créé.

       Avec son procédé, les liens karmiques sont coupés définitivement, puis tous les membres de l'assemblée concernés sont eux aussi inclus dans les prières de façon altruiste. Ici l'altruisme n'est pas l'abgénation de soi-même, mais l'harmonie entre l'intérêt personnel et l'intérêt général. Morrnah n'a jamais utilisé un mantra.

       Selon sa méthode d'enseignement, il existe un Créateur Divin qui s'occupe de ce genre de prières. Lorsque la phrase „Et c'est accompli“ est utilisée, ceci signifie: le travail de l'homme est fait, celui de Dieu commence. Sans cette formule finale, le Divin n'agit pas. L'Identité de Soi est acquise lorsque les 3 corps subtils astral, mental, causal sont en équilibre et unit au Créateur Divin. En psychoanalyse ces 3 aspects sont nommés le Moi, le Soi, le Sur-Moi.

       Les prières altruistes arrivent au Créateur Divin, comme celles de ho'oponopono, dans lesquelles on prie également pour la libération d'autres êtres, contrairement aux prières où il s'agit de souhaits personnels.

       Du Créateur Divin vient la Divine „Mana“ en hawaiien ou la Grace Divine dans le Christianisme avec laquelle les souvenirs douloureux entregistrés dans les mémoires de tous ceux impliqués dans le problème sont transformés en Lumière Pure, TOUS SONT LIBERES.

       Par cette action, le problème a perdu la force de se manifester, alors la guérison, le rétablissement de l'équilibre ou la rectification de la situation commence.

      Le ho'oponopono de Morrnah est un système de respiration et de prières qui atteind l'Etincelle Divine en chacun. Après 6 mois de purification journalière, on peut commencer le cours supérieur qui est bien plus court (2 minutes) il est cependant accepté par le Créateur Divin. Actuellement ce matériel d'enseignement ne se trouve nullepart, sauf chez Pacifica Seminars.

 

"Le Couronnement de la Conscience"

       Dans le livre „Le couronnement de la conscience„ qui est aussi  un cours à domicile , et représente le ho'oponopono selon Morrnah (premier niveau), version finale 1991.
 
 
 

.


COMMUNICATION

Accueil  leçon gratuite

Ho'oponopono-Blog-Forum

Ho'oponopono-formation et séminaires

Contact

Ho'oponopono en médias sociaux:  
 
 

.
 


HO'OPONOPONO

Le plus important en un coup d'oeil

Ho'oponopono, c'est quoi?

Morrnah Simeona

Ho'oponopono cours à domicile

Ho'oponopono témoignages

Ho'oponopono
à l'Hôpital d'Etat de Hawaii


 


PAS HO'OPONOPONO

Sommaire-B

Erreurs sur ho'oponopono

Morrnah Simeona – Hew Len

Zéro Limites et successeurs

 

(Un article après l'autre sera activé les prochains jours)
 

 



site (mise en forme, textes, photos) copyright: Michael Micklei, 2011-2017  -  actualisé 22.4.2017